3 produits ajoutés = -15% avec le code OFFRE15

0

Votre panier est vide

Le cheveu, mort ou vivant ?

Le cheveu, mort ou vivant ?

6 minutes de lecture 1 Commentaire

 Tu as sur ta tête, depuis des années… Un cadavre sans vie ! OUI MESDAMES, OUI MESSIEURS… Ne faisons pas durer le suspens plus longtemps... 🥁Le cheveu est une matière MORTE ! En tout cas, toute la partie visible, c’est à dire toute la partie au dessus du bulbe sous la peau.

 Cheveux bouclés

C’est ce qui fait bondir bien des personnes, experts dans le domaine, lorsqu’ils entendent de nombreuses marques parler de réparation du cheveu. Mais pourquoi ? Puisqu’on constate tous que certains produits rendent nos cheveux beaux, souples, brillants, légers, et d'autres secs, ternes, moches et rêches. Quand est-il réellement ? S’ils sont morts, pourquoi réagissent-ils à nos routines alors ? 🤔 

 

Le cheveu est une matière biologiquement morte : c’est vrai ! ✅ 

Le cheveu, je parle ici de la partie visible telle que nous le connaissons, est une « couche » de cellules kératinisées (kératine = une protéine constituée par la combinaison de 18 acides aminés), empilées les unes sur les autres à la façon des tuiles sur les toits. C’est une tige continue qui se forme. Une fois la fibre capillaire remplie : les kératinocytes meurent ! 😵 

Pour comprendre ce « processus de fabrication », il faut savoir que tout ça se passe à l’intérieur de la racine. Le cheveu est produit par un bulbe. A l’intérieur de lui se trouvent des mélanocytes (ceux qui sont à l’origine de la couleur) 👩🏽‍🦰👩🏽‍🦳👩🏽‍🦱 et des kératinocytes.

Ces cellules se multiplient et repoussent les précédentes pour les pousser vers le haut (vers la partie visible de ton crâne). Dans cette phase, les tiges précédemment formées perdent leur noyau et se durcissent en se chargeant de fibres de kératine. C’est ce qui forme la tige pilaire = tes cheveux, pour faire très simple.  💁🏽‍♀️

 

Cheveux bouclés

 

Tout au cours de leur vie, ces tiges ne recevront plus aucun apport des tissus qui les ont créées et ne communiqueront plus avec le derme (même s'ils y sont reliées malgré tout), contrairement au cuir chevelu. Ils ne sont plus « alimentées, ou maintenues en vie » si tu souhaite l’imager grossièrement. C’est la raison pour laquelle on considère que le cheveu est biologiquement mort. (j’ai perdu personne c’est bon ? 🧐)  

Et pourtant, lorsqu’une plante (ou ses tiges) meurt, on la coupe pour que la plante puisse continuer à grandir non ? ✂️

Ce n’est pas pour autant que tous les mois, lorsque mes cheveux gagnent en centimètres que je me hâte de prendre un rasoir/ciseau pour tout couper. Savoir que mes cheveux sont morts ne me pousse pas à les enterrer dès qu'ils sortent de mon crâne, bien au contraire 😅

Aussi morts soient-ils, je les aime et je les soigne et ils me le rendent bien (ce qui est plutôt sympa pour des morts🙄). 

 Elixir anti-frisottis

Mais si le cheveu est mort, pourquoi parle-t-on de soins, d’hydratation ? de revitalisation ? et les frisottis alors ? et la nutrition ? On nourrit pas des morts quand même, si ?! 😳 

Parce que le cheveu est aussi une matière vivante ! (Olala qu’est-ce qu’elle raconte celle-là ??! 🤪) Ouais.. c’est chelou, et c’est ce qui rend la compréhension du phénomène encore plus difficile. Mais ne fuis pas, reste ici, je t’explique tout !

 

Oui, le cheveu est une matière vivante : c’est vrai aussi 

(franchement, je ris en écrivant cet article 😂)

N’entends pas par là que le cheveu est animé par sa propre énergie qui lui permettrait de vivre sa vie tranquille (j’émets des doutes 😤😂) et de se dresser tout seul, là, d’un coup (je doute encore...). 

Dire que le cheveu est vivant c’est parler de son ETAT, de sa façon de REAGIR, et c’est ici le verbe à retenir. C’est reconnaître qu’il peut être doux, abîmé, brillant ✨, vigoureux, terne, fragile ou pas, bref qu’il réagit aux soins que nous lui donnons, et nous ne sommes pas folles (et fous 🤪) de le faire puisque nous constatons qu’ils changent les choses (d’où ce grand recours aux produits naturels qui ont sauvé bon nombre d’entre nous).

 

Nous pouvons modifier à volonté l’aspect (rf la kératine) de nos cheveux : son état (abîmés, secs, terne, doux, brillants, bouclés à lisses, etc) ou sa couleur. Ce qui ne sera pas sans dégâts pour la structure du cheveu (celle-ci peut s’endommager au fil des (mauvais) traitements qu’on lui infligera ou tout simplement par usure naturelle (érosion) et ne sera pas « réparable ») ! - Source Beautiful-boucles.com 😘 

Connaître les caractéristiques du cheveu pour mieux comprendre ses réactions

  

1 - Il est élastique

 

Les cheveux crépus et bouclés témoigneront : un cheveux peut s’étirer jusqu’au double de sa longueur ! 

L’état du cheveu altérera plus ou moins cet élasticité, mais il est capable de garder une forme sur le long terme : un cheveu bouclé qu’on lissera pendant quelques jours retrouvera sa forme d’origine dès le shampoing.

Peu importe qu’il soit mort physiologiquement parlant, le cheveu est capable de prendre la forme que l’on souhaite qu’il ait (forme, couleur, aspect, longueur, etc), pour ensuite retrouver sa forme d’origine. Attention, un lissage trop chaud et trop répétitif altérera sa santé !

 Comprenons-le, un cheveu est considéré comme mort physiologiquement, il reste néanmoins réactif aux soins que nous lui procurons. La porosité est également un élément qui montre que le cheveu réagit aux éléments extérieurs (ici, l’humidité/l’eau), qui induit la deuxième caractéristique...

 

2 - Le cheveu est perméable - porosity affair !

 

Cheveux bouclés mouillés

 

Je te laisse consulter mon article parlant de la porosité juste ici. Pour faire simple, le cheveu laisse entrer, et s’échapper, l’eau (d’où le fait d’avoir les cheveux mouillés) mais aussi les pigments (d’où le fait que nos cheveux puissent être colorés).

Pour conclure,

  • Bien que le cheveu soit considéré comme mort physiologiquement parlant, nous pouvons lui donner la forme et l’apparence que nous voulons (même si cela peut entrainer des dégâts, parfois irréversible, mais c’est un autre débat 🙄)

  • Le cheveu REAGIT bien aux soins que nous lui donnons et aux éléments extérieurs (humidité, pollution, soleil, etc), mais aussi internes (ne négligeons pas le rôle des hormones et de notre mode de vie qui ont aussi un rôle dans l’apparence/santé de nos cheveux)

  • Le cuir chevelu est considéré comme étant vivant, dû à son lien direct avec le derme et l’épiderme (partie interne non visible)

Beautiful-boucles.com

Source : beautiful-boucles.com


  • Le cheveu peut être nourri et hydraté, sans que cela ne soit une idée reçue

  • Le cheveu peut être agressé/abîmé et peut être soigné (pas réparé ! ). Sur des cheveux abîmés, on peut empêcher aux dégâts de s’amplifier par des soins, en adoptant les bons produits, etc. Ce seront des cheveux soignés, pas des cheveux neufs. Note que parfois, la meilleur chose à faire est de couper tes cheveux, parce qu’on ne peut plus les soigner : mais ce n’est pas systématique. Ce n’est pas parce que, suite à un lissage ou autre, lorsque tu constates que tes cheveux sont un peu secs, qu’il faut les couper comme une vulgaire tige de feuille morte.

    Je te donne un autre exemple : pour ceux et celles qui ont des chaussures en cuir, pourquoi les cire-t-on ? Ces chaussures sont-elles vivantes ? Non (mon Dieu, heureusement, ça ferait un peu flipper quand même 🙀), et pourtant on les cire pour qu’elles soient plus brillantes et plus douces ! C’est pareil pour la peau, et pour les cheveux ! 😉


Cela reste une affirmation scientifique. Ca ne veut pas forcément dire qu'on doit l'appliquer à la lettre dans la vraie vie. Peut-être que d’autres personnes utiliseront cet argument pour te rire au nez lorsque tu parleras soins, il n’en reste pas moins vrai que ces soins sont bénéfiques pour les cheveux et qu’ils ne sont pas à négliger. Je suis prête à parier que les scientifiques se lavent le corps et donc la peau et les cheveux… Tu vois où je veux en venir ? 🧐

 

Nos cheveux restent une partie de qui nous sommes, une liberté d’expression (et je t’invite à lire mon dernier article à ce sujet juste ici) et je ne te dirai pas le contraire. Savoir qu’ils sont morts ou vivants, en soit, ne changera rien à nos habitudes mais c’est une des nombreuses questions à se poser pour mieux les comprendre et mieux cerner le « faut-il que je les soigne ou que je les coupe ? ».

Un cheveu, mort ou vivant peu importe, est à choyer. Teste, tu verras, il te le rendra bien ! ✨😉


1 Réponse

Louise
Louise

21-05-2020

J’ai aimée lire ce que vous avez mit car pour moi qui à des cheveux très secs et epais.
Je suis toujours dans l’option que rien n’est bon pour mes cheveux et il faut absolument que je les coupes.
Merci pour ses conseils.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Sois au courant